dimanche 10 juin 2018

Kiss, Marry, Kill - Personnages de roman

Bonjour!
Il y a quelques mois, je vous présentais ma liste de Book Boyfriends...aujourd'hui, j'ai décidé de mettre mon amour pour ces personnages de fiction à l'épreuve par une compétition, et il s'agit du célèbre Kiss, Marry, Kill. J'ai mis les noms de plusieurs personnages masculins dont je me souvenais (que je les aime ou pas) dans un pot, puis je les ai tiré au sort un par un avant de choisir parmi mes options...et voici les résultats! (disclaimer : je n'ai intégré que des personnages hétérosexuels ou bisexuels pour respecter, justement, les personnages en question)

Round 1 : 

Kiss Miles (Je t'ai rêvé) ; Marry Niklas Malikov (Gemina) ; Kill Arin (The Curse)

Durant ma lecture de Gemina, j'ai trouvé que Niklas était vraiment l'incarnation du "type bien dans un monde pourri", et il avait beaucoup de charisme et d'humour...Quant à Arin, je me souviens simplement qu'il a trahi Kestrel, donc pour moi, ça casse un peu le charme. Kiss Miles par défaut, du coup.

Round 2 :

Kiss Ash (Le Joyau) ; Marry Bishop Lattimer (The Book of Ivy) ; Kill Simon Lewis (TMI)

Je suis désolée pour les fans de Simon! Ce n'est pas que je ne l'aime pas, mais il n'est pas du tout mon type, et comparé à Bishop, mon premier Book Boyfriend, et Ash, qui est décrit comme un canon...il ne fait pas exactement le poids à mes yeux.

Round 3 : 

Kiss Quatre (Divergente) ; Marry Mark (TMI Renaissance) ; Kill Mozart (Phobos)

Je n'ai jamais apprécié Mozart, et je n'ai pas vraiment d'amour particulier pour Quatre, par contre j'adore l'acteur des films *-* et évidemment, Mark est l'un de mes personnages préférés de tous les temps, alors...

Round 4 :

Kiss Will (TMI Origines) ; Marry Collin (Timekeeper) ; Kill Mehmed (And I Darken)

Même s'il n'est pas exactement "méchant", Mehmed n'est définitivement pas le genre de personne avec qui on peut construire quoi que ce soit...pauvre Radu! Collin est un adorable rayon de soleil que j'adore, et Will est tellement charismatique que je suis obligée de faire ce classement...

Round 5 :

Kiss Kieran (TMI Renaissance) ; Marry Augustus Waters (TFioS) ; Kill Kenji (Phobos)

Malheureusement, j'avais inclus Kenji dans ce jeu dans l'optique de le mettre en valeur, puisque c'est le personnage qui m'intéresse le plus dans Phobos, mais face à Gus, le parfait petit ami romantique, et Kieran, à qui je me suis beaucoup attaché (même si il est aussi un peu un traître), je ne peux pas faire autrement que Kill Kenji...

Round 6 : 

Kiss Jace Herondale (TMI) ; Marry Jack Masselin (HUTU) ; Kill Evan Walker (La 5e Vague)

C'est très simple : Jace est un canon mais pas mon type ; Jack est un type adorable ; Evan est un peu trop étrange à mon goût...

Round 7 : 

Kiss Finch (ATBP) ; Marry Julian Blackthorn (TMI Renaissance) ; Kill Enzo (Young Elites)

Encore une fois, Kill par dépit! J'aime beaucoup Enzo et son charisme, mais Julian est juste le copain idéal, et je ne pouvais tout simplement pas Kill Finch :(

Round 8 : 

Kiss Fathom (La Déferlante) ; Marry Daniel (The Sun is also a Star) ; Kill Ben (La 5e Vague)

Je n'aime vraiment pas Ben, ni dans le film ni dans le livre, et même si Fathom est franchement attirant, il a un caractère de cochon...Alors que Daniel est, encore une fois, un type presque parfait.

Round 9 : 

Kiss Day (Legend) ; Marry Jem (TMI Origines) ; Kill Miles Halter (Qui es-tu Alaska)

Encore un choix cornélien entre trois de mes livres/trilogies préférées...Mais Jem est mon personnage préféré toutes sagas confondues, et Day reste tout de même plus séduisant que Miles...

Round 10 :

Kiss Marcus (Phobos) ; Marry Callum (Reboot) ; Kill Heathcliff (Les Hauts de Hurlevent)

J'ai inclus Heathcliff ici parce que c'est un personnage masculin de romance qui m'a beaucoup marqué, mais avec un caractère et une histoire comme les siens...Je n'aime pas forcément Marcus non plus, alors que de ce que je me souviens de Callum, il est adorable.

Round 11 :

Kiss Davis Pickett (Tortues à l'infini) ; Marry Maven (Red Queen) ; Kill Kaleb (Kaleb)

Bien que je l'ai adoré dans le premier volet de la trilogie, Kaleb m'a beaucoup déçu par la suite, donc la guillotine était inévitable pour lui. J'avoue que Marry Maven est un pari assez risqué connaissant son côté manipulateur, mais je suis prête à prendre le risque car j'adore son personnage et son évolution! Kiss David Pickett par défaut...

Round 12 :

Kiss Gat (Nous les Menteurs) ; Marry Garett (Le Joyau) ; Kill Cal (Red Queen)

Alors qu'il était plutôt bien parti au début de Red Queen, Cal s'est révélé être plutôt barbant à côté de Mare, Shade et Maven, donc Kill automatique...alors que Garett, qui avait commencé assez bas sur ma liste des personnages du Joyau, est en fait très mystérieux et sympa. Gat m'avait aussi laissé une bonne impression lors de ma lecture de Nous les Menteurs, un petit coup de coeur.

Round 13 :

Kiss Park (Eleanor & Park) ; Marry Shade (Red Queen) ; Kill Olly (Everything Everything)

Encore un round qui me brise le coeur! J'adore ces trois personnages...mais malgré sa brève apparition, Shade domine les deux autres dans mon coeur, et je préfère légèrement Park à Olly, qui en fait peut-être un peu trop à mon goût...

Round 14 : 

Kiss Ezra Mason (Illuminae) ; Marry Cooper (The Memory Book) ; Kill Julian (Caraval)

Cooper est, lui aussi, un parfait Book Boyfriend à l'écoute et aux petites attentions, tandis qu'Ezra apparaît plutôt sympathique dans Illuminae (même s'il n'est pas très présent). Quant à Julian...non seulement je n'aime pas les traîtres et les joueurs, mais en plus je n'aime pas Caraval non plus.

Round 15 :

Kiss Badin (Heartless) ; Marry Raffaele (Young Elites) ; Kill River Shara (Even the Darkest Stars)

Et je finis sur le round le plus difficile à départager : hormis Raffaele pour qui j'ai eu un énorme coup de coeur (tout comme pour la trilogie dont il est issu), c'est avec grand regret que je Kill River, sachant qu'il est à égalité dans mon coeur avec Badin...mais qu'il est quand même une graine de traître.

mercredi 30 mai 2018

Tag : Le Cinéma

Bonjour!
Je vous retrouve pour le second tag du mois, trouvé, comme d'habitude, chez Pocket Jeunesse ; et qui porte cette fois-ci sur le Cinéma! 

1) Citer un livre adapté au cinéma.

En août doit sortir au cinéma une adaptation très attendue : Les Insoumis d'Alexandra Bracken. Je ne sais pas encore si j'irais le voir, mais je ne pense pas lire la saga, en tout cas...

2) Citer un livre que vous aimeriez voir adapté au cinéma.

Parce que je trouve qu'elle se prêterait à merveille à l'art cinématographique, j'adorerais redécouvrir L'Elite de Joëlle Charbonneau au grand écran, une trilogie coup de coeur.

3) Citer un livre que vous avez lu avant de voir son adaptation.

J'ai vu beaucoup de films avant de lire les romans dont ils étaient tirés, mais j'ai depuis appris de mes erreurs et je ne l'ai pas fait pour Everything Everything de Nicola Yoon, et j'ai ainsi pu apprécier le livre à sa juste valeur, bien que je doive admettre que l'adaptation lui rend justice.

4) Citer un livre que vous avez lu après avoir vu son adaptation.

Le Labyrinthe de James Dashner est l'un des rares livres qui ne m'aient pas déçus une fois que j'ai d'abord eu vu l'adaptation. Bien que connaissant déjà la fin, j'ai était tenue en haleine dès le début par l'écriture de Dashner.

5) Citer un livre dont l'adaptation au cinéma porte un autre nom que le titre du livre.

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens de Becky Albertalli (ou Simon vs. The Homosapiens Agenda en anglais) est devenu Love, Simon dans les salles de cinéma. Déjà un grand succès aux Etats-Unis, il devrait sortir en juin en Europe, et j'ai vraiment très hâte, car j'avais adoré ma lecture du roman!

6) Citer un livre dont l'adaptation vous a déçue. 

Si le film est ce qui m'a donné envie de lire la saga, en revanche, la série inspirée de The Mortal Instruments de Cassandra Clare a failli m'en dégoûter. Il faut le vraiment le vouloir, car il s'agit quand même de ma saga préférée!

7) Citer un livre dont vous avez préféré l'adaptation.

Encore une fois, il s'agit d'un roman dont j'ai vu le film en premier, et alors que ce dernier m'a fait verser quelques larmes, j'ai été très déçue de l'absence d'émotions dans le livre Si je reste de Gayle Forman.

8) Quel est le dernier film adapté d'un livre que vous avez vu?

Bien qu'il soit sorti il y a un petit moment et que j'ai eu envie de le voir depuis longtemps, je n'ai que récemment visionné Shutter Island (dont le livre a été écrit par Dennis Lehane) et je l'ai par ailleurs adoré!

9) Citer un livre qui fait des références au cinéma.

Le seul dont je puisse me souvenir est l'une de mes dernières lectures, Fangirl de Rainbow Rowell, où le personnage de Levi, un vrai geek, préfère regarder les adaptations que lire les livres dont elles sont tirées.

Voilà! Dites-moi dans les commentaires quelles sont vos réponses ou bien n'hésitez pas à reprendre ce tag! ;)

lundi 21 mai 2018

Timekeeper, tome 1 - Tara Sim

Dans un Londres alternatif où la maîtrise du temps est un art réservé aux dieux et à quelques mécaniciens, à 17 ans, Danny est un prodige, le plus jeune de sa profession. Mais depuis la disparition de son père et son accident, il a du mal à se remettre sur les rails ; jusqu'au jour où il est assigné à l'horloge d'Enfield et où il rencontre un nouvel apprenti hors du commun. Mais bientôt, Danny va devoir mettre la lumière sur son passé, et son accident qui pourrait bien ne pas en être un : pendant que des manifestants se révoltent contre les mécaniciens, les attentats contre les horloges se multiplient et menacent de Stopper la ville toute entière. La course contre la montre est lancée.


[Livre lu en VO]

Timekeeper est un livre qui a fait un peu parler de lui à sa sortie car il met en scène un couple gay dans un monde steampunk, ce qui est quand même relativement rare dans le young adult. J'en ai entendu pas mal de bien et évidemment, quand l'ebook a été mis en solde, je n'ai pas su résister et je me suis d'ailleurs immédiatement lancée dans ma lecture ; que je ne regrette absolument pas!

Le steampunk est un genre qui m'attire beaucoup mais que je n'ai pas souvent l'occasion de lire. Ici, ça a été un vrai plaisir que de parcourir ce Londres Victorien alternatif (qui comporte des anachronismes très vite expliqués) très bien construit. Si le système du temps m'a paru assez confus au tout début, ça a vite été réglé par des explications simples au fil du récit. J'ai été dès le début emporté dans l'univers des Timekeepers grâce aux courtes descriptions, à l'intrigue et à la superbe plume de Tara Sim, assez facile à lire.

Pour ce qui est de l'intrigue, justement, elle est très réaliste et je n'ai pas trouvé le dénouement trop prévisible. Il y a largement assez d'action et de suspense, et cela assez tôt, pour tenir le lecteur en haleine jusqu'au bout et sans problème. Je n'ai pas vu les pages passer!

Les personnages, quant à eux, étaient parfaits dans leur genre, très mignons tout en restant humains, pas trop idéalisés. Je les ai trouvé très attachants, principalement Danny et Colton, bien sûr ; et par conséquent, j'ai adoré la romance, qui avait beaucoup d'alchimie et était tout aussi mignonne et simple que les personnages concernés.

Au final, je suis presque triste d'avoir fini Timekeeper aussi vite et de devoir quitter son monde charmant et ses personnages attachants pour un temps. J'ai très hâte de lire la suite et de voir quoi d'autre Tara Sim nous réserve!

Ma note : 5/5, coup de cœur

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

samedi 19 mai 2018

The Conquerors Saga, tome 2 : Now I Rise - Kiersten White

Toujours déchirée entre Mehmed et sa patrie, Lada Dracul est retournée prendre son trône en Valachie. Mais les nobles, qui y ont déjà mis leur pantin, repoussent ses troupes et elle doit alors faire des alliances inattendue dans l'espoir de reprendre ce qu'il lui a été promis.
Pendant ce temps, Radu, qui a préféré rester auprès de Mehmed, l'homme qu'il aime, et a ainsi abandonné sa soeur, est envoyé en infiltration dans la cité de Constantinople, le but ultime du sultan. Mais les gens qu'il rencontre là-bas et les horreurs de la guerre le font rapidement remettre en question sa décision de suivre Mehmed au dépit de Lada.
Entre victoires militaires, conquêtes amoureuses et vengeance, qui saura l'emporter?


[Livre lu en VO]

Après avoir beaucoup apprécié le premier tome, je n'ai pas pu attendre bien longtemps avant de me procurer la suite. En voyant que ce second volet était un peu plus long, j'avais un peu peur d'être déçue car le premier comportait déjà quelques longueurs et les seconds tomes se révèlent généralement être des transitions sans beaucoup d'action. Mes doutes se sont révélés incorrects, et j'en suis très contente!

D'abord, le problème des enfants qui me paraissaient trop matures est bien évidemment éliminé puisque depuis la moitié de And I Darken, Lada et Radu sont sortis de l'enfance. Ce fut également un grand plaisir de retrouver l'univers ottoman que je découvrais dans le tome 1 ; et ce fut encore meilleur d'obtenir enfin les conquêtes et batailles que j'attendais déjà dans le tome précédent : le titre The Conquerors Saga prend enfin tout son sens, à ma grande satisfaction.

Certes, on ressent légèrement qu'il s'agit tout de même d'un tome de transition, mais l'action s'enchaîne facilement sous la plume fluide et toujours parfaite de Kiersten White, avec ce qu'il de sarcasme et de langage soutenu sans en rajouter. L'alternance des chapitres entre Lada et Radu, qui ont chacun leur propre histoire malgré quelques liens, finit de rendre le récit très addictif.

Les personnages, que j'appréciais déjà un peu dans And I Darken, sont encore plus attachants, plus particulièrement Radu mais aussi, de façon surprenante pour moi, Lada, qui est toujours une battante et ne lâche jamais. Malgré son sale caractère, j'ai enfin réussi à mieux m'attacher à elle. Tous les personnages sont plutôt rationnels et prennent des décisions compréhensibles...et même parfois satisfaisantes (notamment à la fin, du côté de Lada).

Enfin j'ai également beaucoup apprécié le féminisme et la représentation diverse de la femme présents dans ce livre : il y a des battantes, des douces, des arrogantes ; et il en va de même chez les hommes, sans distinction. Ce tome-ci était aussi plus nuancé que le précédent : la ligne entre les "gentils" et les "méchants" se floute et est parfois franchie, ce qui ajoute au réalisme (et puis aussi, j'ai toujours eu un faible pour les histoires qui mettent en scène des antihéros).

En conclusion, Now I Rise est un second tome qui a su encore mieux me convaincre que le premier, et où j'ai adoré retrouver Lada et Radu au coeur des intrigues politiques et guerrières qui manquaient légèrement à And I Darken. Je me retrouve donc avec une très grande envie d'enchaîner avec le tome 3, mais pour cela il faudra attendre Juillet!

Ma note : 5/5

L'avez-vous lu? Partagez votre avis en commentaire, il m'intéresse ;)