dimanche 11 décembre 2016

Rebelle du Désert, tome 1 - Alwyn Hamilton

Amani est une fille du désert, mais la petite ville de Dustwalk ne lui suffit plus. Elle veut s'évader, partir à l'aventure, ne plus être qu'une fille sans pouvoir, sans parents, et sans argent, insignifiante. Lorsqu'un étranger recherché par l'armée surgit, elle y voit sa chance de partir pour une nouvelle vie. Mais si cet étranger était bien plus que cela? Si elle-même n'était pas seulement une fille avec un revolver? Sa quête d'aventure la mènera au sein de la rébellion, au coeur du désert.

J'ai eu la chance de recevoir ce livre dédicacé par l'auteur elle-même, après en avoir entendu beaucoup de bien. Du coup, la barre était assez haute, et je n'ai pas été déçue, même si je dois avouer que ce n'était pas non plus une aventure épique ni un coup de coeur.
D'abord, la force de ce roman tient principalement dans l'atmosphère et les personnages. Oui, je suis un peu tombée amoureuse de Jin, c'est vrai, mais en même temps, comment ne pas faire autrement...Amani est aussi une femme battante, très forte, qui sait se défendre même dans ce monde où les femmes sont censées n'avoir aucun pouvoir, et qui se donne les capacités de changer le monde. N'empêche, je reste jalouse parce que elle, elle peut embrasser Jin. Les autres personnages sont aussi sympathiques mais peut-être pas assez exploités : on en entend parler, ils sont là, ils ont un rôle, mais ils restent assez plats, sans reliefs. Il ne reste plus qu'à espérer qu'ils soient un peu développés dans le prochain tome!
En plus, on se retrouve plongé dans un endroit exotique avec des consonances orientales qu'on ne trouve pas dans tous les Young Adults, ce qui apporte un peu d'originalité dans ce bouquin et lui permet de se démarquer.
Le scénario est assez bien ficelé et l'aventure bien menée, même si il n'y a pas vraiment de grand suspens, ou d'énormes révélations - on s'attend à la plupart des choses qui arrivent. L'addictivité est présente : il faut quand même savoir ce qui arrive à Amani...et à Jin. Il n'y a pas d'explosions d'action, mais juste ce qu'il faut pour nous faire tenir jusqu'au bout.
L'écriture d'Alwyn Hamilton passe très facilement, une écriture somme toute assez classique pour un YA, simple à lire, rapide, sans trop de fioritures.
Alors, pour conclure, Rebelle du Désert n'est pas vraiment pour moi une aventure épique et incroyable, mais une très bonne lecture avec de bons personnages et un bon potentiel pour la suite, que je lirais avec plaisir.

Ma note : 4/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire