mardi 14 février 2017

The Dark Artifices, tome 1 : Lady Midnight - Cassandra Clare

Cinq ans après la guerre durant laquelle les parents d'Emma Carstairs sont mystérieusement morts, la jeune fille retrouve la piste de leur meurtrier. Seulement bien vite, le peuple féérique se mêle de l'affaire et les choses se compliquent pour la Chasseuse d'Ombre, alors qu'elle, son parabatai Julian Blackthorn et la famille de ce dernier passent un pacte avec l'ennemi : s'ils parviennent, seuls, à retrouver le meurtrier et à le leur remettre, les fées leur rendront ce qu'ils désirent le plus : leur frère, Mark Blackthorn. Entre l'investigation compliquée qu'ils doivent cacher à leur propre gouvernement et la réadaptation de Mark dans leur monde, Emma et Julian doivent aussi mettre au clair leur relation, au risque d'apprendre des choses qu'ils ne devraient pas sur les parabatai.


[Livre lu en VO anglaise]

J'étais censée attendre sa sortie en français le 4 mai, chez Pocket Jeunesse, mais ç'a été plus fort que moi : après quelques aperçus des nouveaux personnages que l'on suit, cinq ans après les évènements de La Cité du Feu Sacré, j'ai craqué et j'ai lu en deux jours la version ebook.

Ce n'est même plus à démontrer, les points forts dans chacun des livres de Cassandra Clare, ce sont ses personnages : leur diversité (dans tous les sens du terme : Cassie Clare met visiblement un point d'honneur à intégrer un membre de la communauté LGBT dans chacune de ses histoires et c'est tout à fait génial) est telle qu'il y en a pour tous les goûts, et on finit forcément par avoir un favori. Alors que dans The Mortal Instruments, mon préféré était Alec, et Dans The Infernal Devices, il s'agissait de Jem, ici, celui qui m'a le plus touché fut Mark. En fait, tous les personnages ont quelque chose de particulier qui les distingue des autres, et ont donc chacun leur charme : il n'y en a pas un seul qui m'a déplu particulièrement.

J'avais peur qu'en se lançant dans une troisième saga autour des Chasseurs d'Ombres, Cassandra Clare finissent par tourner en rond, mais encore une fois, l'auteur parvient à me surprendre : c'était ultra-additif, notamment grâce à son écriture fluide, mais aussi grâce au scénario et au suspense très prenant, et surtout aux nouveaux aspects qui sont explorés dans cette nouvelle trilogie. Cette fois-ci, on aborde plus profondément les parabatai et le pouvoir de leur relation, ainsi que l'idée de la famille, très importante ici, et surtout, ce qui m'a le plus plu, c'est que l'on apprend enfin et petit à petit à connaître le peuple féérique. Ce sont vraiment des créatures intéressantes qui sont restés très mystérieuses et peu importante durant les deux sagas précédentes et j'ai donc été très contente de pouvoir mieux les connaître.

Au niveau de la romance, c'est sans surprise pour le couple principal, mais j'ai hâte de voir comment les relations secondaires vont évoluer, ainsi que les personnages, bien évidemment.

Je pense qu'il est possible de lire cette trilogie sans avoir lu les autres, mais c'est quand même mieux de la lire après, d'autant plus qu'on a le plaisir de retrouver dans quelques passages nos chouchous des autres sagas.

J'ai été plus que contente de pouvoir continuer l'aventure des Chasseurs d'Ombres dans ce premier tome d'une nouvelle trilogie prometteuse qui explore un nouvel aspect du Monde Obscur, aux côtés de personnages tout aussi prometteurs que leurs prédécesseurs. Si vous avez aimé The Mortal Instruments, n'hésitez pas à embarquer dans cette nouvelle aventure captivante lors de sa sortie VF!

Ma note : 5/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire