mercredi 1 février 2017

The Infernal Devices : Les Mangas - Cassandra Clare & Hye-Kyung Baek

XIXe siècle, l’ère de la révolution industrielle. Après avoir reçu une lettre de son frère, Tessa quitte New York et débarque à Londres. À peine accueillie par une vieille dame et son cocher, Tessa tombe dans un piège et se retrouve enfermée dans la chambre d’une maison obscure…Durant plusieurs semaines, on va la forcer à développer des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Libérée finalement par Will, un Chasseur d’Ombres, Tess va découvrir un monde qui lui était totalement inconnu…

En tant que grande fan de The Mortal Instruments (un peu comme certains sont obsédés avec Harry Potter, moi je le suis avec cette saga et tous ses spin-off), je me devais de posséder ces adaptations en romans graphiques de The Infernal Devices, trilogie préquelle que j'ai tout simplement adoré.
J'ai décidé de proposer une chronique globale des trois tomes car ils sont en anglais et qu'il s'agit de mangas, ce que je n'ai pas l'habitude de chroniquer, ni même de lire, et enfin car c'est une histoire que je connaissais déjà (même si je ne l'ai jamais chroniqué sur le blog) 
Alors bien sûr, comme l'histoire se déroule au XIXe siècle, on retrouve un langage assez "soutenu", donc c'est assez difficile de s'y retrouver avec seulement quelques bases, mais l'histoire est très fluide, et comme ce sont principalement des images, c'est très très rapide à lire.
Bien entendu, comme c'est une "véritable" adaptation, l'histoire n'a pas été réécrite mais simplement écourtée : quelques petits éléments sont passés sous silence, on en voit seulement très rapidement, e sincèrement, je pense que ça peut être compliqué à comprendre pour ceux qui n'ont pas encore lu les livres. Quant à ceux qui ont l'ont déjà fait, cela enlève tout le suspense puisque l'on sait ce qu'il va se passer. 
Ce qui est sûr, c'est que tout de même, avec une histoire aussi entraînante et des personnages aussi envoûtants, qui étaient ici plutôt bien représentés, je ne pouvais pas donner une note en dessous de la moyenne à ces mangas.
Mais au niveau graphique, je n'ai personnellement pas été une grande fan des dessins, surtout lorsque les grandeurs étaient un peu mal respectées...Les types de deux mètres de haut avec des bras qui touchent le sol, ça va bien deux minutes.
Autrement, j'ai été très contente de pouvoir retrouver mes personnages chéris (Jeeeem *-*) dans un récit léger.
En conclusion, ce fut un bon moment de lecture, sans plus, que je ne recommande qu'aux fans de The Mortal Instruments et à ceux qui peuvent assez facilement lire l'anglais.

Ma note : 3/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire