mardi 7 février 2017

The Shadowhunter's Codex - Cassandra Clare & Joshua Lewis

Depuis le XIIIe siècle, le Codex est le seul et unique manuel du Chasseur d'Ombres. L'Histoire secrète du Monde Obscur, de ses héros et de ses lieux mythiques y est consignée. Mais le jeune Chasseur d'ombres y apprendra aussi à quoi ressemblera sa vie future, quelles créatures il y côtoiera et à quelles lois il devra se soumettre.

C'est l'exception qui confirme la règle : c'est mon premier avis sur un livre de Cassandra Clare qui est mitigé. Lu en anglais, le Codex des Chasseurs d'Ombres s'est révélé une lecture assez laborieuse, avec un langage presque soutenu donc assez compliqué quand l'anglais n'est pas votre langue maternelle. Surtout que le Codex est en fait une véritable petite encyclopédie du monde des Ténèbres : on vous y parle des armes, des démons, des Créatures Obscures, des compétences, des lieux de façon très détaillée, et il faut l'admettre, ce n'est pas toujours très intéressant. 
J'ai eu du mal à le finir car je devais faire des pauses fréquemment, c'était comme lire un dictionnaire en chinois et ça me donnait un peu mal à la tête par moment. Mais ce que je ne peux pas nier, c'est que le Codex a bien rempli sa fonction : j'ai quand même appris pas mal de choses plus ou moins intéressantes sur le monde des Chasseurs d'Ombres, j'ai eu des réponses (ou pas) à certaines questions qu'on peut se poser. Le Codex est très complet, c'est un point qu'on ne peut pas lui enlever.
De plus, pour alléger un petit peu les longs textes, on a le droit à quelques remarques sarcastiques de la part de Clary, Jace et Simon, qui nous rappellent les bons et les moins bons moments de la saga au fur et à mesure de ce dont on nous parle (en fait ils se moquent surtout de l'Enclave, mais chut). 
Il y a aussi les superbes esquisses de Cassandra Jean qui représentent les dessins de Clary, ainsi que les illustrations des différentes parties du Codex, qui sont très bien faites
Pour faire court, dans ce livre, on ne retrouve aucune histoire à proprement parler, aucun suspense pour tenir le lecteur en haleine, donc parfois, la lecture peut se révéler assez longue, avec des détails moins intéressants que d'autres, mais le Codex reste un très bon objet à avoir pour les fans de The Mortal Instruments.
Attention, je ne conseille pas de le lire en VO si vous n'avez pas de bonnes bases! Autrement, vous risquez d'avoir du mal et cela gâche un peu la lecture.

Ma note : 3/5

L'avez-vous lu? Partagez vos avis en commentaire, ils m'intéressent ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire